France Hardware : Forums de discussion - Découvrez notre nouveau comparateur d'offres Internet
Retrouvez les prix près de chez vous :  
Index du forum | Liste des membres | Liste des groupes | Inscription | F-A-Q | Recherche
Pseudo :    Password :     
29 511 membres enregistrés - 2 069 318 posts - 122 026 topics
Index des forums FH  | Index des forums DegroupNews
      Général Grenoble
           Discussions diverses
                Qui a fait un DUT SRC ...
52 connectés(record : 2799 le 29 May 2016 - 15 h 34)

Vous devez vous connecter pour répondre au topic.
Qui a fait un DUT SRC ...

charlyadsl38
:)

Messages : 609
Inscrit le 06/01/03
Non connecté
  Posté le 02 April 2003 - 13 h 08 m 23 s
je cherche des personnes qui ont fait ou qui font un DUT Services et Réseaux de Communication ...




amobile
Collectionneur Neogeo CD

Messages : 8 086
Inscrit le 15/06/02
Ville : Grenoble / Voiron
Non connecté
  Posté le 02 April 2003 - 15 h 26 m 03 s
moi et thopp on etait en SRC à l'isle d'abeau :)




charlyadsl38
:)

Messages : 609
Inscrit le 06/01/03
Non connecté
  Posté le 02 April 2003 - 22 h 52 m 24 s
parce que en faite je vais peut etre faire ca comme formation
et je voudrais savoir ce qu'on y fait
si y a une bonne ambiance ...




amobile
Collectionneur Neogeo CD

Messages : 8 086
Inscrit le 15/06/02
Ville : Grenoble / Voiron
Non connecté
  Posté le 03 April 2003 - 13 h 09 m 56 s
on fait pleins de truics tres sympas (infographie, HTML, web dynamique, marketing, etc.) et l'ambiance est tres bonne :) (ya pleins de jolies filles aussi :wink: )




Woofy
Totalement inutile, complètement indispensable

Messages : 31 539
Inscrit le 11/01/02
Ville : Lyon
Non connecté
  Posté le 04 April 2003 - 12 h 40 m 09 s
Je confirme: 1ère année dUT SéRéCom a Chambéry.
Et les nanas :love:
Sinon ouais c'est bien, mais faut pasêtre repoussé par l'éco et le marketing, l'anglais, ni surtout la programmation!
Y a des journées de présentation ici les mercredi soir. Si tu viens préviens moi!




thopp
Coordinateur
Futur ex Collectionneur

Messages : 3 414
Inscrit le 09/07/02
Ville : Grenoble
Non connecté
  Posté le 10 April 2003 - 23 h 07 m 47 s
2 ans de vacances 8)

des profs sympas à l'Isle d'Abeau, une ambience détendue. mais un cadre un peu mort (vive la campagne :lol: ). enfin ce n'est pas plus mal car ça pousse les étudiants à se tenir les coudes.

je vous conseille de continuer vos études à la sortie, car en ce moment le marché de l'emploi n'est pas favorable :roll:
à moins d'avoir un coup de bol (amobile :wink: ).



[VDS] Consoles, jeux, accessoires, jeux électroniques

amobile
Collectionneur Neogeo CD

Messages : 8 086
Inscrit le 15/06/02
Ville : Grenoble / Voiron
Non connecté
  Posté le 11 April 2003 - 00 h 14 m 27 s
:D
je te signale que les 2 potes avec qui j'etais à l'IUT ont trouvé eux aussi un job :wink:




charlyadsl38
:)

Messages : 609
Inscrit le 06/01/03
Non connecté
  Posté le 11 April 2003 - 13 h 45 m 22 s
ok merci pour les infos.
Mais vous utilisez quelle langage pour la programmation ?? VB, C++ Delphi ... y a les MCD, base de donnée.





Woofy
Totalement inutile, complètement indispensable

Messages : 31 539
Inscrit le 11/01/02
Ville : Lyon
Non connecté
  Posté le 11 April 2003 - 15 h 12 m 01 s
Heu... HTML/javascript et forme algorithmique.
Sinon les autres langages qu'on est susceptible de voir: Perl, Php, et... ben je crois que c'est tout.




The Temporer
PHP forEver and Ever !

Messages : 840
Inscrit le 11/02/03
Ville : Lyon
Non connecté
  Posté le 11 April 2003 - 16 h 50 m 17 s
Ouais et un peu de taffe++! :lol:
Tu connais pas? t'verras c'que c'est en deuxieme année t'en fais pas! :wink:



Jusqu'a présent, il y a un combat entre les programmeurs qui essaye de faire des programmes de plus en plus simple et de plus en plus souple pour les utilisateurs ET l'Univers qui produit des cons de plus en plus cons...jusque la c'est L'Univers qui gagne

Moutardentub


Messages : 21
Inscrit le 22/02/11
Non connecté
  Posté le 01 September 2013 - 05 h 05 m 28 s
Alors d'emblée pour résumer ce qui va suivre, j'annonce clairement : si vous comptez réellement travailler en DUT SRC (en tout cas à Grenoble), vous allez être déçus. J'en ai fait l'expérience en deux ans.

Bon, au niveau individuel les profs sont quand même très sympas dans l'ensemble et les cours intéressants, mais si vous vous investissez vraiment vous comprendrez petit à petit qu'il existe comme un consensus visant à récompenser la médiocrité tout en pénalisant l'audace.

Il y a les matières binaires comme l'algorithmique, le réseau, les bases de données, les mathématiques et le signal que personne n'aime mais qui sont les plus justement notées (tout juste = 20, pas tout juste = moins. Souvent c'est moins)

Il y a les matières artistiques - infographie, multimédia, culture artistique, etc - où en général la moyenne doit tourner autour de 15 avec des notes entre 12 et et 18, ce qui arrange tout le monde.

Il y a les matières théoriques, le droit, l'économie, la gestion de projet, la mercatique, où on relit en général son cours de travers pour avoir une note un peu au-dessus de la moyenne.

Puis il y a les matières assez libres de la communication : l'expression écrite, les TIC (com théorique), le PPP. Là mieux vaut avoir la flemme de bosser et rendre des travaux brouillons remplis de fautes pour avoir 12 plutôt que de s'embêter à produire du contenu original et à faire du style pour avoir 12 aussi.

Je vous passe de nombreuses anecdotes à ce sujet pour en venir à la grosse blague de cette formation : les projets. En fin de première année il y a les mini-projets, un genre de projet imaginaire pour le compte du département, et en seconde année les projets pro, des missions bien réelles en partenariat avec des entreprises ainsi que les stages.

On vous vend ça comme de véritables expériences professionnelles, comme vos premiers pas dans le monde du travail... sauf qu'on oublie de vous dire que vous serez évalués comme des fonctionnaires par l'IUT.

Je m'explique : bosser plus sur ces projets ne rapporte rien. Absolument rien. Mieux vaut configurer un CMS et installer un thème pour avoir 18 que réaliser un site dynamique de A à Z, créer de toutes pièces l'identité visuelle de la boîte et se taper une tonne de print pour la même note.

Ça rapporte même moins en fait, vu que le temps passé en plus sur la mission est du temps en moins accordé à toute la paperasse que demande l'IUT et qui vaut plus que la réalisation elle-même au niveau du barème. (C'est bien connu, on sera pris en stage ou en alternance l'an prochain pour la vingtaine d'heures de module de gestion de projet qu'offre la formation plutôt que pour nos compétences techniques...)

D'autant plus que travailler les soirs et le week-end constitue aux yeux des professeurs une mauvaise gestion de son temps : pour cause, il est inconcevable que vous ayez plus de travail que la normale ou que vous veuillez simplement en faire plus sur le temps qui vous est imparti. Au mieux, vous aurez bossé pour rien, sinon ce sera quelques points en moins.

Pour bien vivre son DUT il faut en fait se placer sur les projets et stages les plus simples ou les plus amusants et surtout jouer le "jeu". Les règles ? Faire marrer les profs durant la soutenance et lâcher 15 euros pour relier son rapport même si ce n'est pas demandé. Sinon on finit par s'arracher les cheveux à essayer de faire valoir nos "compétences" et notre "investissement", mots qui tombent souvent dans l'oreille d'un sourd.

Et puis il y a également le facteur chance que j'ai failli oublier. En projet pro comme en stage, vous pouvez avoir un tuteur cool qui vous mettra 17 ou plus si l'entreprise est contente, mais vous pouvez aussi avoir un tuteur moins cool qui vous enlèvera des points arbitrairement ! En fait les notes qui vont boucler votre dossier scolaire sont à la merci du hasard et vous saurez si vous avez eu de la chance ou non seulement après un semestre entier de labeur.

La formation n'est pas mauvaise en soi mais il faut savoir où on met les pieds en postulant. Le DUT SRC à Grenoble, c'est le culte de la médiocrité.
_ Les barèmes sont faits de sorte que vous aurez rarement plus de points que la moyenne côté technique en montrant 200% du niveau et qu'on ne vous ratera pas si vous n'êtes qu'à 80% sur le reste. (Sachant qu'un DUT est un diplôme de technicien)
_ Les profs semblent penser que ça ne vous dérange pas de prendre des cartons à peine justifiés si vous avez largement la moyenne par ailleurs, quittes à plomber votre dossier. Pendant ce temps des cadeaux sont faits à la majorité qui ne fout pas grand chose, l'objectif étant visiblement d'égaliser les notes au maximum.
_ Les projets favorisent ceux qui ont les cahiers des charges les moins remplis et ne récompensent jamais la prise de risque, l'investissement ou les compétences développées.
Tout ça n'empêche pas de travailler et d'apprendre mais il faut s'attendre à être déçu au niveau de l'évaluation.

Apparemment le bon plan c'était de venir en SRC faire de la vidéo ou de l'infographie car il est parfaitement possible d'avoir ses semestres en ayant eu 5 de moyenne dans tous les modules purement techniques puis de finir sa seconde année en beauté avec des notes frisant les 20 pour les projets les plus glamour.
Certains vous diront peut-être qu'en programmation c'est bien aussi, mais il faut savoir qu'être "développeur web" en SRC c'est faire du CMS à la pelle. Zéro valeur ajoutée. Le reste est superflu : travailler avec ses propres bases de données ou créer des applications riches grâce à Javascript/AJAX ne vaut que dalle aux yeux de l'IUT.

Enfin pour ceux qui se demandent ce que vaut mon avis, j'ai été major de promotion au S2 (avant d'en avoir eu marre de mendier pour avoir le dossier que je méritais) et j'ai obtenu avec mon groupe 5 des 9 prix qui ont été attribués lors des projets de fin d'année (sachant que les profs se sont arrangés pour qu'on n'en ait pas plus).
Heureusement qu'il y avait les prix pour rattraper le barème d'ailleurs. Le prix de la meilleure réalisation technique en projet pro pour accompagner mon 14 (la moyenne étant à 16), merci l'IUT !




Woofy
Totalement inutile, complètement indispensable

Messages : 31 539
Inscrit le 11/01/02
Ville : Lyon
Non connecté
  Posté le 01 September 2013 - 16 h 33 m 04 s
Ben faut savoir qu'un bon informaticien, c'est un informaticien fainéant.
Pas besoin de réinventer la roue pour finir un projet si tu peux le faire aussi bien avec autre chose en moins de temps (CMS, tout ça).
Au final, je comprend les profs : peu importe le travail fourni, seul le résultat importe.
Après, si ton truc n'était pas faisable en moins de temps, il faut peut-être le démontrer ?

En tout cas, moi je ne regrette pas ma formation SRC. Je l'ai complêté par 3 ans à Epitech (SRC n'était pas assez reconnu pour continuer sur une école d'ingénieur informatique publique, donc ben, j'ai du aller dans le privé qui recrute en partie sur la taille du porte monnaie).
Et au final, aujourd'hui, j'ai un chouette métier, avec une paye qui pourrait être meilleur si j'étais dans une boite un peu moins prêt de ses sous, mais qui est plus que convenable bien que je m'en plaigne souvent.




Moutardentub


Messages : 21
Inscrit le 22/02/11
Non connecté
  Posté le 04 September 2013 - 23 h 17 m 52 s
Mais est-ce que le rôle d'un IUT est d'apprendre à ses élèves à devenir fainéant ? Car rien n'est fait pour motiver les élèves à travailler davantage... pire, vouloir en faire plus est souvent prétexte à se faire saquer par les profs.
Et je ne parle pas de brasser de l'air en recodant des CMS pour une boutique ou un blog mais de développer des applications internet riches avec de la valeur ajoutée. Sinon à quoi bon faire du travail qu'un chinois peut fournir à prix moindre et plus rapidement ?

Parce qu'à mon avis pour trouver un travail intéressant après un diplôme de technicien, mieux vaut continuer les études ensuite ou bien dans le cas de SRC avoir la fibre artistique. Sinon je comprends bien que les écoles ne reconnaissent pas SRC étant donné le niveau de la formation...
Si on s'assurait que l'ensemble de la promotion sache réaliser un site avant d'attribuer un diplôme qui cite webmaster en tant que principal débouché, alors oui on pourrait peut-être aller dans le public après... Mais les chefs de département savent bien que le taux de réussite serait alors de 30%, et c'est pourquoi le programme va être révisé à la rentrée prochaine pour alléger la partie programmation et mettre les CMS en avant.




fouineur
Modérateur
Avatariste fou

Messages : 5 994
Inscrit le 26/09/04
Non connecté
  Posté le 05 September 2013 - 10 h 07 m 55 s
Je crois bien que l'arrivée dans le monde du travail risque de te faire mal.
Je ne crois pas qu'un employeur qui recrute un p'tit jeune ayant un DUT le fasse dans le but de développer des sites de A à Z.
L'idée de base serait plutôt: efficacité, rapidité, rentabilité.

Et même à son compte, il vaut mieux souvent utiliser ce qui existe déjà plutôt que réinventer l'eau chaude.
Enfin, si tu veux pourvoir en vivre et avoir un peu de temps pour dépenser ce que tu as gagné...

Mais bon, il y a toujours des exceptions, je te souhaite d'être dans ce cas là.






Woofy
Totalement inutile, complètement indispensable

Messages : 31 539
Inscrit le 11/01/02
Ville : Lyon
Non connecté
  Posté le 05 September 2013 - 12 h 22 m 01 s
Le 1er truc que j'ai appris quand je suis arrivé dans le monde professionnel, c'est qu'il fallait que je désapprenne ce que j'avais appris (ouais elle est pas belle ma phrase, je sais, répétitions...). En gros, il ne faut pas réinventer la roue, il faut aller vite et bien.

A la sortie d'un DUT, tu vise des postes de techniciens++, mais pas des postes d'ingénieurs. Tu dois être capable de coder un site de A à Z, oui, mais tu le fera rarement car ça coute cher et le prix des sites web à beaucoup baissé depuis 15 ans (sauf si tu bosse pour Ségolène Royale, ou Carla Bruni Sarkozy). Et il faut que tu fasse de la veille technologique, que tu sache apprendre les nouvelles techniques qui émergent tous les jours.

Puis bon, le web ça bouge tellement, si tu ne fais pas de veille, dans 6 mois tu es obsolète.

L'école ne forme pas des fainéants bien sur. Mais être un informaticien fainéant est un atout. Exemple : tu as des tâches répétitives à faire ? Un informaticien bosseur va les faire.
Un informaticien fainéant va faire un script qui va les faires à sa place, et ça, c'est un bon informaticien qui fait gagner de l'argent à sa boite. Enfin lui en fait perdre moins.

Garde à l'idée que tu coutera cher à ta société, en plus un informaticien ça ne rapporte rien (hormis un développeur).
Donc si tu parviens à faire des choses à moindre coût pour le même résultat, c'est ce que ta boite préfèrera.
Et c'est un peu le principe de la note que tu as eu je pense. 18, c'est une très bonne note. Il a fallu que tu t'arrache comme un dingue pour l'avoir ? Ben normal, ça ne s'acquière pas comme ça. Mais peut-être que tu aurais pu faire la même chose, à moindre coût.




Moutardentub


Messages : 21
Inscrit le 22/02/11
Non connecté
  Posté le 05 September 2013 - 22 h 50 m 26 s
Vous me parlez de l'embauche à la sortie, mais qui va chercher du travail après son DUT quand il s'agit de développement ? Si je me fie au bon sens et à ce qu'ont fait mes collègues de promo, personne. Même un autodidacte qui n'aurait rien à apprendre de plus en licence pro irait quand même en faire une car il se douterait bien qu'au yeux d'un recruteur le diplôme SRC ne vaut rien. Prenez mon cas : je ne savais même pas utiliser un plugin jQuery quand j'ai passé les évaluations en Javascript et pourtant j'ai eu 20 de moyenne dans le module grâce à un peu de bol.

Et pour en revenir aux CMS, parce qu'on en revient toujours à ça, est-ce que vous avez noté que je les opposais aux RIA ? À l'heure du web 2.0, 2.5 ou ce que vous voulez il va bien falloir un jour laisser les CMS à la concurrence asiatique ("efficacité, rapidité, rentabilité") et produire quelque chose avec plus de valeur ajoutée. Là non plus, pas besoin de réinventer l'eau chaude, car au-delà des CMS on trouve entre autres les frameworks PHP/JS et les librairies jQuery. Enfin s'il y a des gens qui aiment travailler sur CMS et que ça ne dérange pas de devenir technicien de maintenance sous l'appellation d'informaticien, alors pourquoi ne pas leur conseiller SRC en effet.

Reste que l'école forme bel et bien des fainéants. Je suis désolé, mais que penses-tu de féliciter un groupe qui oblige son client à payer plus cher son projet pro parce qu'il préfère acheter un thème avec sa déclinaison automatique en version mobile plutôt que de faire l'effort de programmation ? De ne pas pénaliser les élèves qui quittent les TP de réseau parce que ça les emmerde ? De multiplier par 150% les notes de la promotion à un devoir parce qu'elles sont trop basses faute de travail ? De noter le TP de javascript sur 25 pour la même raison ? De placer des modules artistiques dans l'UE technique afin que les élèves puissent avoir leur semestre avec 5 de moyenne dans tous les enseignements techniques ? Est-ce une pédagogie qui motive les élèves à se bouger davantage ?


Et c'est un peu le principe de la note que tu as eu je pense. 18, c'est une très bonne note. Il a fallu que tu t'arrache comme un dingue pour l'avoir ? Ben normal, ça ne s'acquière pas comme ça. Mais peut-être que tu aurais pu faire la même chose, à moindre coût.


Là ça devient plus fort que moi et je vais me permettre une large parenthèse sur le sujet.

En réalité je n'ai pas eu 18. Ça, c'était la note que notre tuteur a attribuée aux élèves qu'il jugeait méritants, et je me suis retrouvé avec 14. À partir de là j'ai pu envoyer autant de mails que je le voulais, essayer de faire comprendre que j'avais du porter la moitié du projet sur les épaules à cause d'éléments contre-productifs et que je méritais au moins autant qu'eux, notre tuteur s'en est simplement foutu. Pas une réponse à mes relances.
Alors certes, un professeur se doit quand même de noter au mérite, quitte à être totalement à côté de la plaque, sauf que ça n'a concerné que nous. En effet, dans tous les autres groupes les élèves ont eu les mêmes notes, alors qu'il était flagrant que certains ne foutaient rien. J'ai demandé aux autres tuteurs ce qu'ils en pensaient, et ils m'ont répondu qu'ils se rendaient bien compte que tout le monde ne bossait pas mais que ça leur était égal. C'était juste pas de bol pour nous et pour mois au final.
Enfin, 18, c'est une très bonne note, mais de là à devoir s'arracher comme un dingue pour l'avoir ? La note minimum qu'a pu avoir un groupe dont le client était satisfait (ni plus ni moins) a été 17. Et le 19 est tombé pour le groupe dont le client était la mère d'un des élèves et le tuteur un prof bien connu pour être particulièrement sympathique et arrangeant.

Donc si j'affirme que les projets et l'évaluation sont une vaste blague en SRC à Grenoble, vous pouvez me faire confiance, j'en sais suffisamment sur ce point.


Message édité 2 fois, la dernière par Moutardentub le 05 September 2013 - 23 h 35.


fouineur
Modérateur
Avatariste fou

Messages : 5 994
Inscrit le 26/09/04
Non connecté
  Posté le 06 September 2013 - 12 h 51 m 24 s
Ils ont peut être pris en compte la capacité à fédérer autour du projet et à ne pas dénigrer les autres ?




Moutardentub


Messages : 21
Inscrit le 22/02/11
Non connecté
  Posté le 06 September 2013 - 14 h 37 m 28 s
Ça n'a rien à voir, j'ai pris sur moi tout le long du projet en espérant seulement avoir une bonne note, quitte à avoir autant que ces autres que je dénigre d'après toi.

Dire que des élèves n'ont pas le niveau demandé par la formation, dire que la plupart sont incapables de réaliser un site web, dire que certains ne font presque rien en projet, c'est un constat. J'émets simplement un jugement sur la formation qui cautionne ça. Sinon une certaine partie des mes amis ont eu le diplôme en ayant rien glandé en développement et je ne peux être que content pour eux, ça ne m'a pas empêché de sympathiser avec.

De toute façon notre tuteur nous suivait à peine : son domaine ne correspondait pas au projet et il n'est pas même venu aux deux derniers rendez-vous hebdomadaires avant le bouclage. Il s'est en fait juste fait une opinion à partir des impressions qu'il a eu sur les impressions du client sur notre travail. Quel sérieux !
Enfin ces projets pro ce n'était que l'apothéose, le summum de l'évaluation foireuse en SRC, et je pourrais sortir un tas d'autres anecdotes qui iraient dans le même sens.

Donc je me passerai de ton sarcasme et j'espère avoir développé suffisamment pour que les étudiants qui se demandent ce qui vaut vraiment SRC fassent de même.




Woofy
Totalement inutile, complètement indispensable

Messages : 31 539
Inscrit le 11/01/02
Ville : Lyon
Non connecté
  Posté le 06 September 2013 - 16 h 33 m 27 s
Après, quand tu es en DUT, c'est comme à la FAC ou dans les grandes écoles : tu peux ne rien foutre, on ne te dira rien. Après, si tu ne sais rien faire à la sortie de l'école, c'est ton problème, les profs ne sont pas à vous coller au cul pour vous dire de bosser.

Perso, j'ai fait mon DUT SRC au Bourget du Lac, il a meilleur réputation (et il était tout neuf quand je suis arrivé).
Je l'ai fais aussi à l'époque où ils ont introduit le LMD (Licence / Master / Doctorat), donc faire une licence après un DUT ça n'était pas encore dans les moeurs. Et l'IUT ne proposait pas encore la licence au début, ils l'ont introduit quand je suis entré en 2ème année.
Puis bon, un prof, ça reste un être humain. C'est à dire faillible, susceptible, et trop fier pour admettre ses erreurs.




Page genérée en 0.4098 secondes par RahForum 2.0 | Gzip off |  Stats |  Metaforums |  RSS
© 2004 Cerbere Systems.
Prix Matériel Informatique | Informatique Lyon | Informatique Grenoble | Informatique Annecy | Informatique Marseille | Informatique Bordeaux | Forum Informatique
ADSL | Actualité ADSL | Deligo | Appareil photo | Commande Au Volant
Creative Commons
Message Boards and Forums Directory