France Hardware : Forums de discussion - Découvrez notre nouveau comparateur d'offres Internet
Retrouvez les prix près de chez vous :  
Index du forum | Liste des membres | Liste des groupes | Inscription | F-A-Q | Recherche
Pseudo :    Password :     
29 511 membres enregistrés - 2 069 318 posts - 122 026 topics
Index des forums FH  | Index des forums DegroupNews
      Hi-Fi/Photo/Vidéo Numérique
           Appareils Photo Num.
                Konica Minolta, c'est fini pour la photo !
123 connectés(record : 2799 le 29 May 2016 - 15 h 34)

Vous devez vous connecter pour répondre au topic.
Konica Minolta, c'est fini pour la photo !

lperret
...vacances....

Messages : 1 848
Inscrit le 05/08/02
Ville : GRENOBLE Championnet
Non connecté
  Posté le 19 January 2006 - 13 h 02 m 55 s




DAGO
Laissez moi grandir!!!!!!!!!!!!

Messages : 22 999
Inscrit le 02/12/01
Ville : Votre ville
Non connecté
  Posté le 19 January 2006 - 13 h 53 m 50 s
:cry: et mon Z3 qui qui va le reparer !!!

sinon.. s'ils font tous faillite.. enfin ils disent que la concurence est rude... mais il faut bien qu'il y en ai un qui sort du lot non??? sony apparement a pas trop de probleme.. mais les autre kodak..... :chepa:



wilka est immmortel, c'est un virus informatique :dd: (c) Dark oopa :gne:

lperret
...vacances....

Messages : 1 848
Inscrit le 05/08/02
Ville : GRENOBLE Championnet
Non connecté
  Posté le 19 January 2006 - 21 h 00 m 10 s
ben, nikon, et canon 8)

Pour le SAV, ça va encore tourner qq temps je pense...

dire que j'ai hésité à prendre le 7Dcomme premier numérique, j'ai bien fait d'être plus sensible aux sirènes de nikon...




bernie38
Waldorf (le pote à Statler)

Messages : 11 452
Inscrit le 28/08/03
Ville : Claix
Non connecté
  Posté le 19 January 2006 - 21 h 02 m 14 s
Et dire que Minolta est l'inventeur du reflex :( triste fin...



La Montagne n'est pas dangereuse : on ne peut qu'y perdre la vie, tandis qu'en ville on devient bête et méchant
Voltaire


gege38
- Ancien Modérateur -
Chief of the
(¯`·.__[T3aM.BouL3T©]__.·´¯)
Potatoe Reloaded

Messages : 14 114
Inscrit le 05/02/03
Ville : Domène
Non connecté
  Posté le 20 January 2006 - 16 h 00 m 38 s
Concernant le SAV, le fonds de commerce (sic !) est racheté par Sony, cad. que ce sera eux qui commercialiseront du KM.

Bon, ben 2005 sera vraiment pourrie comme année. Entre Ilford, Agfa, KM qui disparaissent et Kodak et Fuji qui licensient, ne restent que Canon et Nikon qui tirent leur épingle du jeu numérique... :(



" Nous plaisons plus souvent dans le commerce de la vie par nos défauts que par nos qualités. "
--La Rochefoucauld


Makaveli
Coordinateur
(¯`·.__[T3aM.77]__.·´¯)

Messages : 9 971
Inscrit le 14/11/03
Ville : Villeurbanne
Non connecté
  Posté le 23 January 2006 - 16 h 20 m 52 s
Ils ont peut etre, comme kodak, loupe le tournant du numerique...
Je vais aller voir le pourquoi du comment :)




Makaveli
Coordinateur
(¯`·.__[T3aM.77]__.·´¯)

Messages : 9 971
Inscrit le 14/11/03
Ville : Villeurbanne
Non connecté
  Posté le 23 January 2006 - 16 h 23 m 29 s
Il semblerait que ce soit bien ca....



Konica-Minolta: le numérique m'a tué

Fautre d'avoir su maîtriser le virage technologique du numérique, un des pionniers de la photo se retire d'un marché devenu ultracompétitif. Konica-Minolta continuera à fabriquer des copieurs et imprimantes multifonctions.

La révolution de la photographie numérique fait sa première victime: le japonais Konica-Minolta abandonne la plupart de ses activités dans le domaine des films et des appareils photos, numériques comme argentiques. Un départ qui s'accompagne de la suppression d'environ 3.700 postes, soit quelque 11% de ses effectifs mondiaux.

«Le marché traditionnel de la photographie argentique rétrécit à vue d'œil face à la montée en puissance du numérique. Dans cette situation nouvelle, les revenus des appareils et autres produits photo ont été profondément entaillés durant les dernières années, et il est devenu nécessaire de nous restructurer afin d'assurer la croissance future de Konica-Minolta», indique le groupe japonais.

Il avoue avoir rencontré des difficultés dans la maîtrise des technologies de capteurs CCD, technologies à la base de la plupart des appareils numériques. Le capteur est le système électronique qui transforme la lumière en signaux électriques. «La technologie CCD est aujourd'hui indispensable dans le secteur de l'imagerie numérique, mais il est devenu difficile de fournir des produits compétitifs dans les délais impartis», estime Konica.

Contrairement aux leaders du secteur comme Canon ou Sony, Konica-Minolta n'a jamais fabriqué ses capteurs. Il se fournissait notamment auprès de Sony, auquel d'ailleurs il cède la plupart de ses brevets en matière de photo.

Pour un montant non communiqué, Sony récupére notamment les technologies des appareils photo numériques SLR (single-lens reflex), produits haut de gamme à destination des photographes professionnels. Les deux groupes avaient déjà signé en juillet 2005 un accord de collaboration technique autour des technologies SLR.

Le départ d'un acteur centenaire sur le marché

Konica-Minolta restera présent dans l'imagerie médicale, les appareils de mesure optique et les copieurs/imprimantes multifonctions.

Cette décision marque le retrait d'un pionnier du secteur de la photo. Konica-Minolta y était implanté depuis un siècle et fut l'inventeur du premier papier photo en 1903 ou du premier appareil compact en 1984. Mais il n'a jamais su négocier le tournant du numérique: ses produits l'avaient mené à la neuvième place mondiale en 2004 avec 2,8% de parts de marché, selon IDC. Loin derrière Canon (17,1%), Sony (16,7%) ou Kodak (11,8%).

«C'est une bonne décision pour Konica-Minolta», commente pour ZDNet.fr, Christopher Chute, analyste en chef du secteur de l'imagerie numérique chez IDC. «Cette entreprise ne pouvait pas se permettre de continuer à perdre de l'argent indéfiniment». Sur l'exercice clos en mars 2005, le segment appareils photo du groupe a ainsi perdu 52,3 millions d'euros, précise Minolta.

«C'est aussi une bonne affaire pour Sony qui récupère de précieux brevets de technologie numérique», poursuit l'analyste qui prévoit déjà de nouvelles victimes, sans citer de noms: «D'autres entreprises du secteur devraient probablement suivre les pas de Konica-Minolta.»

Contacté par ZDNet.fr, Konica-Minolta France s'est refusé à tout commentaire.

Pour en savoir plus :
La convergence numérique, vedette du salon CES 2006
HP stoppe la vente d'appareils photo numériques en Asie
Image numérique: fiançailles des japonais Konica et Minolta

Christophe Guillemin, ZDNet France




Page genérée en 0.1495 secondes par RahForum 2.0 | Gzip off |  Stats |  Metaforums |  RSS
© 2004 Cerbere Systems.
Prix Matériel Informatique | Informatique Lyon | Informatique Grenoble | Informatique Annecy | Informatique Marseille | Informatique Bordeaux | Forum Informatique
ADSL | Actualité ADSL | Deligo | Appareil photo | Commande Au Volant
Creative Commons
Message Boards and Forums Directory